external image cabecera_articulos-46.jpg

Née à Málaga en 1993, j'ai été éduquée depuis mes 4 ans au Lycée Français de Málaga.
Cette double formation m'a permis un grand enrichissement personnel et une ouverture d'esprit.
Les nombreux voyages avec mes parents en Espagne, France et au Mexique ont réveillé en moi un goût à la dévouverte et à l'aventure.
Je m'interesse aussi à la mode et au sport, ceux-ci permet de détendre après une dure période d'études ou de stress.




À bientôt málaga. Bonjour nouvelle vie
Arrivée à la gare de Rouen, je descends du train. Dehors il fait beau, la ville m’est complètement inconnue, je ne sais pas où je dois aller. Mais je n’ai pas peur, je ne suis pas pressée… une envie de découverte et une curiosité immense m’envahissent. Je prends le métro pour la résidence. Il y a peu de gens, la ville semble calme, posée. Je regarde à travers la vitre et je suis surprise de ce qui s'offre à ma vue. Je me suis cru dans le conte de Hansel et Gretel avec les petites maisons en bois, ses cheminées, ses espaces verts ... J’adorais ce que je voyais. Une fois à la résidence je fus bien accueillie par le personnel, je m’installe dans ma chambre et je fais connaissance de ma nouvelle colocataire. Tout semblait aller pour le mieux, mon nouvel appartement semblait très confortable, ma colocataire sympathique et je commençais une nouvelle vie. Une visite guidée de l’université était prévue par des élèves de 2ème année. De plus, une période d’intégration avait été mise en place pour accueillir les nouveaux élèves, les PPA (petits première année). Cette semaine a été remplie de surprises et d’événements que je ne vais jamais oublier.

Un amphi truqué où on a stresser comme des fous face à un faux exam de positionnement infaisable, un réveil nocturne pendant lequel on nous a pourrit avec de la mousse à raser, des œufs et de la farine, toute une semaine avec des soirées à thèmes divers (Hawaï, Cowboy, Black & White …). Mais l’événement qui nous a le plus marqué est sans aucun doute le WEI (Weekend d’intégration). Tout les PPA rassemblés dans des bus, chantant les hymnes de l’INSA en n’ayant aucune idée de ce qui les attendait. Et oui, un weekend remplis de surprises: des jeux par équipes comme dans les films américains dans un grand champs avec un prix pour la meilleure équipe, des luttes de peinture, de mousse à raser, des rires et surtout beaucoup de nouvelles connaissances. Une très bonne ambiance dans laquelle tout le monde est accepté, intégré et qui crée un sentiment d'hospitalité.

C’est vrai que c’est difficile de reprendre à zéro dans une autre ville, sans connaître personne et sans savoir si tout va bien se passer. Mais la bonne ambiance d’entre aide qui existe au sein de l’université fait que la vie étudiante est plus facile à mener. D’autre part, je pense que l’INSA est très enrichissant tant sur le plan culturel que sur le plan intellectuel, notamment grâce au grand nombre d’élèves étrangers et aux différentes matières, non seulement scientifiques mais également linguistiques, qui aident à la formation d’un ingénieur complet et capable d’affronter les enjeux d'un monde en renouveau.

Finalement, je peux dire que je suis vraiment contente de vivre cette nouvelle expérience enrichissante dans beaucoup de domaines qui va au moins durer 5 années.


INSA_de_Rouen_a.jpgHorloge_Rouen_a.jpgcentro_ROUEN_a.jpg
pour voir l'image en taille réelle, cliquez sur l'image